logo

Quels sont les formats audio existants ? MP3, WAV, AIFF, DSD, ALAC…

Sauter à

    FLAC, WAV, AIFF, DSD… ces quelques acronymes deviendront vite familiers lors de tes recherches de format numérique. Chaque format est spécifique comme en témoignent leur taux d’échantillonnage ou leur profondeur de bits.

    Au premier abord, tous ces termes paraissent très compliqués. À moins d’être un expert en son numérique, le processus du choix du format audio qui correspond à tes besoins peut vite s’apparenter à un chemin de croix. Cependant, il suffit souvent d’une simple explication pour se faciliter la vie.

    C’est pourquoi chez Culturasonora, nous avons préparé un guide complet des différents formats audio les plus utilisés.

    Cela empêchera les acronymes de te conduire du côté obscur, cher Padawan.

    Qu’est-ce que la profondeur de bits et la fréquence d’échantillonnage dans un format audio ?

    Ces deux concepts sont fondamentaux. Pour comprendre comment fonctionne un format de fichier audio, tu dois savoir à quoi correspondent la profondeur de bit et la fréquence d’échantillonnage.

    Ce sont deux mesures de la qualité d’un fichier audio numérique. Tentons désormais de résumer ces concepts pour que tu comprennes l’idée générale.

    fréquence d'échantillonnage

    Lorsque tu lis les spécifications des formats audio, tu es confronté à quelques chiffresPar exemple : 32 bits/192kHz ou 24 bits/96kHz .

    Ces chiffres indiquent la profondeur de bits et le taux d’échantillonnage. Ces références nous indiquent la quantité d’informations et la qualité du son que les différents formats transmettent.

    Par exemple, l’audio que nous entendons sur un CD normal, ou dans un flux Spotify, est indiqué via les mesures suivantes : 16bit/44.1kHz. 

    Les échantillons sont toujours indiqués en Hertz et la profondeur de bits en Bits.

    Les logiciels ou les hardwares ne travaillent généralement pas avec un flux continu d’informations mais utilisent souvent des morceaux, des échantillons ou des échantillonnages pour traiter efficacement les données qui sont transmises dans les types audio.

    La fréquence d’échantillonnage est le nombre d’échantillons par seconde obtenus à partir d’un enregistrement. Plus un appareil lit un nombre d’échantillons élevé, plus la qualité sonore des types de fichiers audio s’améliore.

    Que nous parlions d’échantillons ou d’extraits, tous possèdent une certaine quantité d’informations, définie comme la profondeur de bits.

    MP3s vs FLAC

    Si ces explications sont encore trop confuses, faisons une analogie, qui n’est, certes, pas entièrement vraie, mais qui t’aidera à comprendre le sens de tout cela. C’est ce qui nous intéresse.

    Si tu t’y connais un peu en photographie et en imagerie, tu le comprendras tout de suite : le taux d’échantillonnage serait similaire aux images par seconde d’une vidéo, et le débit binaire serait similaire aux pixels d’une photographie.

    Plus le nombre de bits est élevé, plus l’échantillon contient d’informations. Plus une image possède de pixels, plus la résolution de chaque image d’une vidéo est élevée. Plus il y a d’images par seconde dans un film, plus la définition est élevée.

    En bref : plus la profondeur de bits et le taux d’échantillonnage sont élevés, plus la qualité du fichier audio est élevée.

    Formats audio : MP3 vs WAV vs AIFF

    Qu’est-ce que le format MP3 ?

    Si tu souhaites obtenir une certaine fidélité audio et un son décent de tes fichiers, il vaut mieux éviter ce format. Pourquoi ? Parce qu’en principe, les formats audio de type MP3 sacrifient la qualité pour minimiser la taille.

    L’avantage est clair : en pesant très peu, ce format peut être lu par n’importe quel appareil.

    L’inconvénient est, quant à lui, logique : la compression de ces fichiers donne un son pauvre, presque sans vie. Pour être tout à fait honnête, très peu de personnes utilisent ce format audio de manière sérieuse.

    Même ses créateurs ont récemment mis fin à la licence en la déclarant morte.

    Cependant, ne sois pas étonné si tu tombes sur un fichier zombie dans ce format de temps en temps.

    Qu’est-ce que le format WAV ?

    Le format WAV (Waveform Audio File Format) est un type de format audio tout aussi courant que le MP3 avec une certaine qualité en prime pour obtenir un format audio décent. Ce fichier possède tout simplement une plus haute résolution que les fichiers MP3.

    Un WAV est un morceau d’audio codé grâce à la modulation par code d’impulsion (PCM). Il s’agit d’un système qui code des morceaux d’audio analogique et les convertit en numérique pour qu’ils puissent avoir le taux d’échantillonnage et la profondeur de bits mentionnés ci-dessus.

    Qu’est-ce que le format AIFF ?

    Le format audio AIFF (Audio Interchange File Format) est très similaire au WAV, car il utilise aussi le PCM pour coder les morceaux audio analogiques, afin de les présenter sous format numérique.

    Ce format est né comme une réponse d’Apple au WAV de Microsoft. C’est pourquoi, au début, il ne pouvait fonctionner que sur les ordinateurs MAC. Actuellement, les fichiers sonores AIFF et WAV sont plus ou moins interchangeables.

    En résumé…

    codecs audio

    Pour conclure, les formats audio WAV ou AIFF garantissent un son de bonne qualité.

    En général, ces formats audio numériques sont utilisés dans les fichiers que nous écoutons via nos plateformes musicales comme iTunes.

    Cependant, nous ne les verrons pas sur les services de streaming en ligne qui ont tendance à utiliser des types de fichiers spéciaux.

    La transition est idéale pour aborder le point suivant.

    Formats audio : OGG vs Opus vs FLAC vs ALAC

    De nos jours, une grande partie de la musique écoutée l’est par le biais de plateformes en ligne. C’est pourquoi nous nous devons d’évoquer les formats de fichiers audio utilisés par des services tels que Spotify, Tidal ou Apple Music.

    Qu’est-ce que le format OGG ?

    Les formats audio OGG sont comme des MP3 suralimentés. Ce sont des fichiers audio compressés. Cela signifie qu’ils ont une taille qui leur permet d’être reproduits par WiFi, tout en évitant les dommages habituellement générés lors du processus de compression.

    Spotify utilise ces formats OGG. Selon le montant de la souscription du service en question, tu peux les écouter avec différents taux d’échantillonnage : de 96 kbps à 320 kbps (fichiers premium). La qualité audio fournie par Spotify pour les utilisateurs Premium est assez bonne.

    Qu’est-ce que le format Opus ?

    Opus est un nouveau codec qui utilise le conteneur Ogg. Il a été développé par les mêmes créateurs de FLAC, avec l’aide de Mozilla et de Skype. Il peut gérer jusqu’à 510 kbps et 48 kHz.

    Ce nouveau format est remarquable pour sa faible latence, ce qui le rend idéal pour les flux audio en ligne. Sa latence moyenne de 22,5 ms est bien inférieure à celle des autres codecs. Aujourd’hui, de plus en plus de plateformes l’adoptent.

    Qu’est-ce que le format FLAC ?

    Avec les codecs audio FLAC, la qualité du son est améliorée par rapport à OGG. Ce sont des formats audio sans perte qui réalisent un joli tour de passe-passe : ils compriment la taille des fichiers jusqu’à 60 % avec une faible perte de qualité. De plus, ils permettent de transmettre des taux d’échantillonnage allant jusqu’à 1 411 kbps, ce qui est nettement supérieur à tout autre format audio. C’est le format utilisé par la plateforme Tidal, considéré comme étant le meilleur service pour le streaming audio de haute qualité.

    Qu’est-ce que le format ALAC ?

    Pour terminer, il faut mentionner ALAC (Apple Lossless Audio Codec). Ce format est en fait l’alternative d’Apple au FLAC. C’est le format utilisé par Itunes et pour les flux d’Apple Music.

    En bref…

    Format audio DSD

    Nous pouvons diviser les formats audio évoqués ci-dessus en deux catégories : ceux utilisés pour stocker les fichiers audio sur les disques durs (MP3, WAV, AIFF) et ceux utilisés par les services de streaming en ligne (OGG, FLAC, ALAC).

    Qu’est-ce que le format DSD ?

    Il y a quelque temps, Sony et Philips ont commencé à expérimenter des codecs audio de très haute qualité. Le format DSD en est le résultat. Les fichiers DSD disposent du meilleur format audio au monde.

    Comment fonctionne le format DSD ? Un CD ou un service de streaming comme Spotify possèdent une profondeur de bits et des taux d’échantillonnage de 16bit/44.1kHZ.

    En revanche, les formats audio DSD fournissent 1bit/2.8224MHz. En d’autres termes : un fichier DSD échantillonne 2 822 400 fois par seconde, et, à chaque fois qu’il reçoit ces échantillons, il produit 1bit d’information.

    Disposer de 16 bits d’informations ne ferait aucune différence pour ce codec audio. Lorsque le taux d’échantillonnage est aussi élevé que dans les fichiers DSD, il n’y a aucun avantage à utiliser une profondeur de bits plus élevée.

    Cet échantillonnage de 2 882 400 fois par seconde produit des détails incroyables.


    De plus, 2,8225mHz n’est pas la limite pour les fichiers DSD.

    Il existe aussi DSD64 et DSD128 qui font référence aux fichiers DSD avec des taux d’échantillonnage encore plus élevés.

    La plus haute que nous connaissons est DSD256+ qui a un échantillonnage de 12 288mHZçz. Il s’agit d’un format extrême et les enregistrements sont rares.

    Avant de poursuivre, retenez bien une chose : le son des fichiers DSD est excellent.

    La qualité de la musique est telle qu’elle donne la sensation de partager la pièce avec les musiciens. Chaque note est sublime. Nous persistons et nous signons : c’est le meilleur format audio qui soit.

    Comment pouvons-nous écouter du DSD ?

    DAC MusicalFidelityV90back

    Ces formats sonores sont si particuliers que pour les lire correctement, tu dois investir dans un DAC externe, un amplificateur de casque capable de traiter les fichiers et un lecteur numérique spécialisé. Cette liste d’appareils vous donne un aperçu de la spécificité de ce format.

    Il y a aussi quelques inconvénients à ces formats musicaux : le plus notable est qu’il n’y a probablement pas d’enregistrements DSD pour écouter tous tes artistes préférés.

    Si tu es fan de musiciens comme Norah Jones ou Carlos Santana, tu trouveras probablement des joyaux dans les formats sonores DSD. Mais si tu préfères Justin Bieber ou des artistes plus commerciaux, il est fort probable qu’aucun enregistrement ne soit disponible dans les formats musicaux DSD.

    Par ailleurs, les enregistrements DSD ont un coût non négligeable. Un album au format audio DSD coûte environ 20 €. Ils sont aussi assez lourds : chaque album peut occuper jusqu’à 12 Go de ton disque dur.

    Comme nous l’avons dit, si tu investis autant dans des fichiers audio, tu voudras éviter de les lire à travers le DAC intégré de ton ordinateur ou les amplificateurs de mauvaise qualité dont sont équipés de nombreux casques.

    Pour vraiment les savourer, nous te recommandons d’investir dans un DAC externe et un amplificateur de casque de qualité. Comme tu peux le voir, ce sont des fichiers faits pour les audiophiles ou les professionnels de l’audio.

    Logo maître qualité authentifiée

    Qu’est-ce que le MQA audio Hi-Res ? Format haute définition

    L’une des choses que les services de streaming comme Spotify ou Tidal ne peuvent pas faire,

    mais que les fichiers stockés sur disque peuvent faire, est de fournir un véritable son en haute définition. Ce terme est quelque peu ambigu, mais il signifie essentiellement un son de la plus haute qualité. Cependant, un développement récent pourrait apporter ces fichiers haute définition aux diffusions en ligne.

    La nouveauté s’appelle MQA (Master Quality Authenticated) : ces codecs audio offrent une qualité sonore énorme pour des fichiers assez légers. Ils utilisent une technologie numérique sophistiquée qui leur permet d’être attachés à un conteneur FLAC ou WAV afin de pouvoir être transmis par un signal WiFi.

    Ils sont déjà disponibles, mais ne sont pas encore très populaires parmi les formats audio dominants d’aujourd’hui. Tu peux écouter les fichiers audio MQA sur Tidal, mais tu auras besoin d’un matériel spécial pour les lire. Comme le DSD, les fichiers MQA ont besoin de certains composants internes spéciaux pour avoir le son voulu.

    Nous n’avons pas abordé tous les formats audio disponibles sur la planète dans cet article, mais nous avons décrit les plus importants. Grâce à cette lecture, tu pourras facilement distinguer les différents formats audio et prendre une décision sur celui qui te convient le mieux.

    Tu peux consulter notre page culturasonora pour trouver des guides sur la façon de prévenir la perte auditive ou nos critiques approfondies des meilleurs casques, DACs, enceintes et tout autre équipement audio.

    Pour conclure, nous te laissons visionner une vidéo très drôle sur les réactions de certains utilisateurs lorsqu’ils écoutent des fichiers MQA:

    Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

    ACEPTAR
    Aviso de cookies